• Voir distinctement !

    Evangile selon MARC chapitre 8 versets 22 à 26

    Ils se rendirent à Bethsaïda; et on amena vers Jésus un aveugle, qu’on le pria de toucher.

    Il prit l’aveugle par la main, et le conduisit hors du village; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda s’il voyait quelque chose.

    Il regarda, et dit: J’aperçois les hommes, mais j’en vois comme des arbres, et qui marchent.

    Jésus lui mit de nouveau les mains sur les yeux; et, quand l’aveugle regarda fixement, il fut guéri, et vit tout distinctement.

    Alors Jésus le renvoya dans sa maison, en disant: N’entre pas au village.

    --

    On amena vers Jésus un aveugle

    C’est peut-être sa famille ou des amis qui l’ont amené vers Jésus.

    Le service que Dieu demande à ceux qui ont reçu le Sauveur, c'est de conduire vers Jésus ceux qui sont encore dans les ténèbres de l’incrédulité. S'ils ne le font pas, on pourrait parler de non assistance à personne en danger !

    Il prit l’aveugle par la main

    Cette fois encore, comme pour l’homme qui était sourd, Jésus emmène cet homme à l’écart. Quoi de plus marquant pour un homme qui avait certainement développé une grande sensibilité, que de sentir la main de Jésus dans la sienne, la salive de Jésus sur ses yeux, ses mains sur ses yeux !

    J’aperçois des hommes, mais…

    On peut logiquement penser que cet homme n’était pas aveugle de naissance, il avait déjà vu des hommes et des arbres.

    C’est un stade par lequel passe beaucoup de nouveaux convertis, ils voient ceux qui les ont amenés à Dieu, beaucoup trop grands et il leur arrive d’être déçus...

    Il fut guéri et vit tout distinctement

    La foi de cet homme a progressé en même temps que sa guérison.

    « Il vit distinctement » veut dire littéralement qu’il était capable de voir de loin, à une grande distance.

    Il doit en être de même sur le plan spirituel pour les chrétiens authentiques. La lumière de Christ doit briller de plus en plus au fur et à mesure de leur marche !

    Dans le livre des Proverbes, il est écrit :

     

    Proverbes 4:18  Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Octobre 2016 à 19:11

    On savait donc que Jésus pouvait guérir, et on constate qu' il ne voulait pas se donner en spectacle.

    C' est une question entre nous et lui, encore faut il le solliciter

     Passe une bonne soirée Jonathan

     Amitié

    2
    Mercredi 26 Octobre 2016 à 10:21

    la création du jour

    Bonjour Jonathan, merci pour ce beau récit d'un miracle que Jésus a accompli..

    Bonne journée, bons baisers à vous deux

    3
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 10:36

    la création du jour

    Bonjour Jonathan, le ciel est bleu ce matin, il fait 17°... J'irais faire un tour dans les bois tantôt.

    Bon jeudi, gros bisous

    4
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 10:08

    la création du jour

    Bonjour Jonathan, un petit coucou pour te déposer cette photo de Lubiana,

    une ville que j'ai beaucoup aimé visiter. Bon vendredi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :