• Lave-lui les pieds !

    Evangile selon JEAN chapitre 13 versets 1 à 5

    Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux.

    Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au cœur de Judas Iscariot, fils de Simon, le dessein de le livrer,

    Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’il était venu de Dieu, et qu’il s’en allait à Dieu, se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit.

    Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

    --

    Le cœur de Judas

    Comprenons bien que le diable n’a de pouvoir que celui que nous lui donnons par notre disposition à pécher contre Dieu.

    La cupidité qui existait dans le cœur de Judas avait préparé le terrain pour l’adversaire. 

    Jésus se met à laver les pieds de ses disciples

    - Alors qu’il va accomplir une œuvre qui va changer le destin de tous ceux qui vont mettre en lui leur foi.

    - Alors qu’il sait que le Père a remis toutes choses entre ses mains, qu’il est venu de Dieu et qu’il s’en va vers le Père.

    Jésus prend la place de l’esclave, quel bel exemple d’amour et d’humilité !

    Comme il est loin l’orgueil humain… regardons Jésus le Fils de Dieu, celui qui est la Parole qui a créé le monde, la Parole faite chair, il lave les pieds de ses disciples et les essuie avec un linge !!!

    Quel bel exemple pour nous !

    Est-ce que nous ne sommes pas intransigeants envers les fautes des autres alors que nous nous accommodons si facilement des nôtres ?

    Dans le « Notre Père », Jésus nous a enseigné de prier dans ce sens :

    « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

     

    A l’exemple de Jésus, dans un sens spirituel, sachons laver les pieds de ceux qui nous entourent et offrir à tous notre pardon ! Et démontrons notre amour en ne colportant pas les fautes de notre prochain !

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 12:02

    Bonjour Jonathan, sachons mettre en action les gestes que Jésus faisait...

    C'est sous la pluie que je viens te saluer... Bon vendredi, gros bisous à vous deux

    2
    Samedi 3 Octobre 2015 à 09:54

    Bonjour Jonathan, il a plu toute la journée hier, ce matin le soleil brille, va-t-il rester ?...

    Bon samedi, gros bisous à vous deux

    3
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 09:43

    Bonjour Jonathan, l'orage d'hier soir a été très violent et a duré 45 minutes...

    Les caves ont été inondées par les eaux de ruissellement venant de la colline où nous habitons..

    Rien que des dégâts matériels...

    Bonne journée, bons baisers à vous deux

    4
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 14:15

    judas n'était un traître mais un apôtre, il s'est sacrifié pour son Maître

    marie

      • Dimanche 4 Octobre 2015 à 18:18

        Chère Marie, quand tu écris des choses comme ça, tu devrais ajouter un émoticône ! sarcastic

        Trente pièces d'argent pour le Fils de Dieu, ce n'est pas cher payé... Judas était un traître, mais en plus un bien mauvais négociateur !

        Bonne semaine et grosses bises

         

      • Mardi 6 Octobre 2015 à 16:04

        pourquoi ajouterais-je un émoticône, dois en déduire que je ne dis que des âneries ??????

        marie

      • Mardi 6 Octobre 2015 à 16:12

        à lapiecardie

        Le seul qui se soit sacrifié, c'est Jésus-Christ ! 

        Personne ne lui a pris la vie, Il s'est offert volontairement ! 

        Aucun humain ne peut expier ses péchés, ni avec de l'argent, ni par des souffrances volontaires.

        Mais Jésus a fait l'expiation pour Marie et pour Jonathan. Les souffrances du Saint et du Juste

        sont des souffrances expiatoires !

        Le prix de notre rachat a été payé, encore faut-il bien vouloir le croire !

        Grosses bises à toi

        Jonathan

         

    5
    Lundi 5 Octobre 2015 à 07:45

    c' est aussi l' histoire de la poutre et du fétu  !

    Jésus disait, heureux les pauvres, heureux les humbles !

    Les pontes  des églises feraient bien de s' en inspirer !

     Passe une bonne journée

     Amitié Jonathan

    6
    Lundi 5 Octobre 2015 à 09:24

    Bonjour Jonathan, la vie reprend son cours comme si rien ne s'était passé.. Le soleil est revenu après le déluge...

    Il ne reste plus qu'à remettre à neuf tout ce qui a été abimé... Quel travail pour Sylvie et Jérémy..

    Bon lundi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :