• La mesure de l'amour véritable !

    Evangile selon JEAN chapitre 15 versets 9 à 17

    Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

    Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

    Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

    C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.

    Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

    Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

    Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père.

    Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

    Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

    --

    Si vous gardez mes commandements…

    On rencontre des gens qui disent que la Vérité n’est pas importante, ce qui importe c’est l’amour.

    Remarquons quand même qu’aux yeux de Jésus, ne demeure dans son amour que celui qui pratique ce qu’il a enseigné.

    L’apôtre Paul écrivant aux Ephésiens ne dit pas autre chose :

    Ephésiens chapitre 4 verset 15 :

    « Mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. »

    Peut-on prétendre aimer le Seigneur et délaisser et mépriser sa Parole ?

    Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous

    Jésus ne promet pas à ceux qui l’aiment et le suivent, une joie éphémère comme celle que le monde et ses distractions peuvent nous offrir, il dit « Que ma joie soit en vous », c’est la sienne, celle qui est parfaite, celle qui reste et demeure dans le cœur quelque soit les circonstances de la vie.

    Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande !

    Comprenons bien que celui qui ferme ses oreilles à l’Evangile de Jésus-Christ devient ennemi de Dieu ! 

    Ce que je vous commande, c’est de vous aimer

    Je suis toujours très étonné d’entendre des chrétiens dire qu’ils "doivent" aimer leurs frères et sœurs comme eux-mêmes !

    Sous la Grâce, la mesure d’amour est plus qu'un devoir et elle n’est plus « nous-mêmes » comme sous la Loi.

    Mais sous la Grâce la mesure d’amour est débordante, Jésus nous commande d’aimer comme il nous aimés !

    Et rappelons-le, Dieu donne ce qu’il ordonne, et c’est ce qui nous permet de mettre en pratique ses enseignements !

    C’est sa dimension d’amour qu’il répand chez ceux qui ont été purifiés par le sang précieux de Christ et qui lui obéissent !

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Octobre 2015 à 10:49

    Bonjour Jonathan, voici un commandement que je mets en pratique chaque jour..

    Quoi de plus beau que l'Amour que l'on partage avec ces proches..

    Bon samedi, gros bisous à vous deux

    2
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:28

    Bonjour Jonathan, je vous souhaite de passer un bon dimanche... Gros bisous à vous deux

    3
    Lundi 2 Novembre 2015 à 10:49

     

    Bonjour Jonathan, que de difficultés pour aller sur les blogs où la moitié des images ont disparues..

    J'espère qu'ils vont réparer rapidement... Bon lundi, gros bisous

    4
    Lundi 2 Novembre 2015 à 10:56

    Re bonjour Jonathan, prompt rétablissement pour Josiane, elle va bien mieux voir maintenant..

    Gros bisous à vous deux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :