• Evangile selon LUC chapitre 17 versets 26 à 30
    Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.
    Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l’arche; le déluge vint, et les fit tous périr.

    Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie  de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr.

    Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra.
    --

    Il faut noter que Jésus confirme la réalité du déluge, et qu’il confirme la réalité de Sodome et Gomorrhe.

    Trop de gens et même trop de chrétiens considèrent ces récits comme des contes !

    Que dit la Bible de la génération de Noé ?

    Genèse 6 v 11  « La  terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence » 

    Que dit la Bible concernant Sodome ? 

    Genèse 18 v 20  « L'Eternel dit: Le cri contre Sodome et Gomorrhe s'est accru, et leur péché est énorme. »

    Quand nous regardons notre terre aujourd'hui,  n'est-elle pas pleine de violence et n’est-elle pas corrompue ?
    Le péché de Sodome n'est-il pas en pleine expansion ?

    A cause du péché des êtres humains, les jugements de Dieu vont bientôt s'abattre sur cette terre. Ils sont décrits dans l'Apocalypse.
    Mais dans son amour, Dieu nous a donné le moyen d'y échapper.

     

    Ce moyen c'est Jésus-Christ le Sauveur du monde.
    Il revient enlever, arracher à la terre, ceux qui ayant pris conscience de leur état de péché devant Dieu, lui ont demandé pardon et ont reçu Jésus dans leurs coeurs comme leur sauveur personnel.

     

     


    1 commentaire
  •  

    Evangile selon LUC chapitre 17 versets 20 à 25

    Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit:

    Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.

    On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous.

    Et il dit aux disciples: Des jours viendront où vous désirerez voir l'un des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez point.

    On vous dira: Il est ici, il est là. N'y allez pas, ne courez pas après.

    Car, comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre, ainsi sera le Fils de l'homme en son jour.

    Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup, et qu'il soit rejeté par cette génération.

    --

    Jésus n'est pas venu de manière à frapper les regards. Le prophète Esaïe avait annoncé d'avance : 

    Esaïe 53 v 2 "Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée; Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire."

    Dans les années passées, il s'est élevé des faux messies... et nous avons été étonnés du fait que des gens cultivés et intelligents soient séduits !

    Pourtant Jésus nous avait prévenus d'avance.

    En leur temps, les Juifs ont rejeté Jésus, mais qu'en est-il de la génération au milieu de laquelle nous vivons ?

    On sent monter un esprit de christianophobie, il y a même un site internet qui traite de ce sujet : http://www.christianophobie.fr/

    Faut-il le rappeler ? Le Fils de Dieu s’est fait homme pour nous sauver ! Personne ne peut aller au Père que par Lui !

    1 Timothée 2 :5 Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous.  

    Jésus revient bientôt chercher ceux qui l'aiment !

    1 Thessalonic 4:16  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées.

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Evangile selon MATTHIEU chapitre 2 versets 1 à 12

    Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem, et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer.

    Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.

    Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s’informa auprès d’eux où devait naître le Christ.

    Ils lui dirent: A Bethléem en Judée; car voici ce qui a été écrit par le prophète:

    Et toi, Bethléem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple.

    Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s’enquit soigneusement auprès d’eux depuis combien de temps l’étoile brillait.

    Puis il les envoya à Bethléem, en disant: Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant; quand vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j’aille aussi moi-même l’adorer.

    Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu’à ce qu’étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta.

    Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une très grande joie.

    Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

    Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

    --

    Où est le Roi des Juifs qui vient de naître ?

    Qui sont donc ces mages d’Orient qui viennent pour adorer ?

    Aucun texte sérieux ne précisent qu’ils étaient rois ou qu’ils étaient trois… on peut logiquement penser qu’ils étaient les conseillers secrets des rois et étudiaient la nature.

    Il suffit de reprendre le livre de Daniel pour voir qu’à la cour de Babylone, il y avait un ordre de mages appelés aussi des « sages ».

    L’attente du Messie d’Israël était connue dans tout l’Orient. Le texte nous montre qu’ils sont tout naturellement arrivés à Jérusalem quelques temps après la naissance de Jésus, pour se renseigner de l’endroit de sa naissance.

    Les principaux sacrificateurs et les scribes dirent : « à Bethléem en Judée»

    Ce que les mages ont dit, auraient du faire réagir les chefs religieux d’Israël, et les faire accourir à Bethléem avec les mages…

    Quant à Hérode, malgré ses pieux propos, il ne pense qu’à supprimer cet enfant qu’il considère comme un concurrent en puissance !

    Quand ils aperçurent l’étoile !

    En prenant la route de Bethléem, ils eurent la joie de voir que l’étoile vue en Orient, les conduisait !

    Les montrer avec les bergers autour de la crèche, fait partie d’une tradition sans fondement. C’est la Parole de Dieu qui est la Vérité.

    Alors que les bergers représentaient Israël, eux représentaient le monde païen de l’époque. Ainsi tout le monde d’alors, juifs et païens, a au travers des bergers et des mages, adoré l’enfant.

    Ils entrèrent dans la maison, se prosternèrent et adorèrent

    C’est le mot grec « oikia » qui peut être traduit par « maison ou demeure », il ne s’agit pas d’une l’étable.

    Les mages ont apporté les cadeaux considérés comme des offrandes en Orient.

    Ce sont les cadeaux que les ambassadeurs offraient aux rois.

     

    Qu’allons-nous offrir à Jésus-Christ en ce début d’année ? 

    Il y a une chose qu'Il désire avant tout, c’est de nous voir lui ouvrir nos coeurs pour le recevoir comme le Seigneur des seigneurs  et le Roi des rois !

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    BONNE et HEUREUSE ANNEE 2018 

    Le vœu de mon cœur pour tous ceux qui viendront sur ce blog et ma prière pour eux, c'est qu'ils soient sauvés !

    C'est d'ailleurs ce que disait l'apôtre Paul au sujet du peuple d'Israël  :

    "Romains 10:1  Le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils soient sauvés."

     

     

     


    4 commentaires
  • Evangile selon LUC chapitre 17 versets 11 à 19

    Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée.

    Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre.

    Se tenant à distance, ils élevèrent la voix, et dirent:

    Jésus, maître, aie pitié de nous!

    Dès qu'il les eut vus, il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs.

    Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent guéris.

    L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix.

    Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C'était un Samaritain.

    Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n'ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils? Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu?

    Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t'a sauvé.

    --

    Ces malheureux lépreux étaient exclus par la Loi de toute communication avec la société. Ils s'étaient réunis, certainement afin de se rendre mutuellement les soins que tout le monde leur refusait.

    C'est à cause de la même interdiction qu'ils s'arrêtèrent à distance et durent ainsi élever la voix pour implorer le secours de Jésus.

    Il a quand même fallu que ces lépreux fassent un acte de foi pour aller vers les sacrificateurs alors qu'ils n'avaient pas entendu un mot de Jésus leur annonçant leur guérison ni constaté quelque amélioration de leur état de santé.

    Remarquons qu'un seul sur les dix revient vers Jésus pour le remercier. Il reçoit davantage que la guérison, il reçoit le salut de son âme !

    De nos jours, il en est de même... On nous demande souvent de prier pour des malades et il arrive que quelques temps après, on les rencontre :

    « Vous nous aviez demandé de prier pour vous, alors comment allez-vous ? »

    Réponse :

    « ça va très bien ! »

    On aurait tant aimé qu’ils ajoutent : « Merci Seigneur ! », mais aussi, qu’ils nous fassent part de leur joie d’être en meilleure santé !

    Cela nous encouragerait dans la prière et nous permettrait de participer à leur joie ! 

    Soyons de ceux qui mettent toute leur foi en Jésus-Christ et rendent grâces à Dieu devant les hommes pour ses bontés !

     

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique