•  

    Evangile selon LUC chapitre 15 versets 8 à 10

    Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu'elle en perde une seule, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve?

    Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit:

    Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue.

    De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.

    ---

    La drachme grecque est une pièce de monnaie en argent qui équivalait au denier romain, correspondant au prix d'une journée de travail de l'époque.

    Remarquons qu'elle est perdue dans la maison et qu'une seule est précieuse aux yeux de la femme.

     

    La femme, représente l'Eglise, l'épouse de Christ.

    Il se trouve chez elle, quelqu'un qui est souillé et perdu.

    Peut-être quelqu’un qui vit n’importe comment et qui s’imagine qu’il suffit d’assister aux offices pour être sauvé…

    C'est le rôle des enfants de Dieu de le ramener à la lumière, de le sortir des balayures, de le chercher et l'aider à retrouver sa place dans l'Eglise, le Corps spirituel de Jésus-Christ.

    Et les anges qui contemplent avec émerveillement la Grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ, seront dans la joie pour un seul pécheur qui se repent.

     

     

    Jacques 5 v 19/20  "Mes frères, si quelqu'un parmi vous s'est égaré loin de la vérité, et qu'un autre l'y ramène, qu'il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s'était égaré sauvera une âme de la mort et permettra le pardon d'un grand nombre de péchés."

     

     


    5 commentaires
  •  

    Evangile selon LUC chapitre 15 versets 1 à 7

    Tous les publicains et les gens de mauvaise vie s'approchaient de Jésus pour l'entendre. Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant:

    Cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et mange avec eux.

    Mais il leur dit cette parabole:

    Quel homme d'entre vous, s'il a cent brebis, et qu'il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve?

    Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules, et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit:

    Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.

    De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

    --

    Repoussés par les hommes religieux qui les condamnaient, les publicains et les gens de mauvaise vie prennent conscience de leurs péchés et sont accueillis par Jésus qui leur parle d'amour, de pardon et leur manifeste sa compassion. 

    C’est l’œuvre de Jésus et de son Eglise que de chercher les brebis perdues.

    Par cette parabole de la brebis perdue, Jésus montre aux religieux légalistes qu'au lieu de murmurer, ils devraient se réjouir de voir des pécheurs se repentir de leurs péchés.

    Quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance ?

    Tous les êtres humains ont besoin de passer par la repentance… Ceux qui sont trop orgueilleux la refuse, ils ne font pas la joie du Seigneur et de ses anges ! 

    Ami(e) es-tu encore cette brebis perdue que le bon Berger cherche dans le désert de ce monde ?

     

    Laisse-toi trouver par lui, car Jésus t'aime et il veut t'arracher à la condamnation divine qui va bientôt tomber sur ce monde.

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Evangile selon MATTHIEU chapitre 22 V 1 à 10

    Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit:

    Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils.

    Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir.

    Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés:

    Voici, j'ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.

    Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent.

    Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville.

    Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n'en étaient pas dignes.

    Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez.

    Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives.

    ---

    - Un Roi qui fit des noces : c'est Dieu,

    - Pour son Fils : c'est notre Seigneur Jésus-Christ,

    - La mariée c'est son Eglise,

    - Les premiers invités sont les Juifs, mais aussi tous ceux qui ont connu l'Evangile, mais ont abandonné le Seigneur pour les choses d'ici-bas.

    - Le champ représente la jouissance de la propriété, et le trafic la volonté de s’enrichir.

    - Tous ceux qui sont rassemblés plus tard nous montrent que le salut est offert à tous les êtres humains.

    - Ses serviteurs ce sont les chrétiens qui appellent les êtres humains à la repentance et à la foi en Jésus-Christ.

    .

    Ami, qu'attends-tu pour répondre à l'appel d'amour de ton Sauveur ?

    Il t’aime tant qu’il s’est offert pour toi sur la Croix de Golgotha, il t’offre son pardon et la vie éternelle.

     

    Il t'appelle aujourd'hui à son festin, bientôt la porte de la salle des noces sera fermée, ne remets pas à demain pour lui ouvrir ton cœur !

     

     


    6 commentaires
  • On te fera honneur !

    Evangile selon LUC chapitre 14 versets 7 à 10

    Il adressa ensuite une parabole aux conviés, en voyant qu’ils choisissaient les premières places ; et il leur dit:

    Lorsque tu seras invité par quelqu’un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu’il n’y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi, et que celui qui vous a invités l’un et l’autre ne vienne te dire :

    Cède la place à cette personne-là.

    Tu aurais alors la honte d’aller occuper la dernière place.

    Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que, quand celui qui t’a invité viendra, il te dise :

    Mon ami, monte plus haut.

    Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi.

    Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé.

    --

    Soyons conscients que le but de Jésus-Christ n’est pas de donner des leçons de politesse ou seulement de faire la morale à des gens orgueilleux.

    Mais qu’avec cette parabole, il apporte un enseignement sur l’humilité.

    Il faut reconnaître que l’échelle des valeurs de Dieu est bien différente de celle de ce monde. N’oublions pas que Jésus a dit :

    « Matthieu 20:26 Quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur »

    Quiconque s’élève sera abaissé et quiconque s’abaisse sera élevé !

    Dans la balance de Dieu, les êtres humains orgueilleux sont trouvés légers.

    La Parole de Dieu dit : 

    « Proverbes 18:12 Avant la ruine, le cœur de l’homme s’élève ; Mais l’humilité précède la gloire. »

    « Jacques 4:6 Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. » 

     

    Un jour nous serons devant Dieu. Les orgueilleux  qui auront cherché à s’élever, devront laisser la place aux humbles dans la gloire du ciel  ! 

     

     


    3 commentaires
  • Evangile selon MATTHIEU chapitre 23 versets 29 à 39

    Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, et que vous dites :

    « Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. »

    Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. Comblez donc la mesure de vos pères.

    Serpents, race de vipères ! Comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?

    C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel.

    Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération.

    Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu !

    Voici, votre maison vous sera laissée déserte ; car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu’à ce que vous disiez :

    « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

    --

    Si nous avions vécu du temps de nos pères

    Ils étaient la descendance de ceux qui avaient tués les prophètes envoyés par Dieu. En cela, ils n’y étaient pour rien, le problème c’est qu’ils avaient, malgré leur apparence, les mêmes dispositions de cœur que leurs ancêtres !

    On rencontre aussi aujourd’hui des gens qui méprisent ceux qui les ont précédés et qui pourtant ne paraissent pas être meilleurs qu’eux !

    Tout cela retombera sur cette génération

    Tout cela (grec= toutes ces choses, c’est-à-dire tout ce sang répandu et le terrible châtiment qui s’ensuivra) viendra sur cette génération, qui sera témoin de la ruine de Jérusalem.

    Tout cela est arrivé selon la Parole du Seigneur. 

    Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur

    Jésus parle là de sa seconde venue, en gloire, lors de son règne millénaire. Il viendra pour délivrer Israël attaqué par les nations.

    Ce sera  la dernière guerre et enfin la terre connaitra la paix !

    Zacharie l’a prophétisé en son temps :

    Zacharie 14:4  Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers,

     

    Mais avant cela… il y a un évènement extraordinaire que les chrétiens attendent, c’est l’enlèvement des fidèles à Jésus-Christ

    1 Thessalonic 4:16 Le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

    Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 

    Nous qui sommes en Christ, soyons prêts, car Jésus a dit :

    Luc 12:40  Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. 

    Luc 17:36  De deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé.

     

     

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique